La mort subite du nourrisson est un phénomène qui touche généralement les bébé de 2 à 4 mois et qui entraîne son décès sans réelle cause. Cependant, il est possible grâce à certaines précautions de diminuer considérablement les risques de mort subite du bébé.

Désencombrez le lit du bébé

Afin que l’air puisse circuler facilement dans le lit du bébé il sera important de le désencombrer. Sortez les accessoires inutiles, comme les peluches, les jouets ou encore les couvertures qui ne sont pas utiles.

Mettez votre bébé sur le dos pour qu’il dorme

Afin que votre bébé puisse parfaitement respirer il faudra le mettre sur le dos cela permettra au nez ainsi qu’à la bouche d’être dégagés pour faciliter la respiration.

La température de la chambre

La température de la chambre de bébé doit être comprise entre 19 et 20 degrés. Plus la température sera froide plus le bébé risque d’être victime d’une hypothermie. Plus la température sera chaude plus il aura le risque d’étouffement. N’oubliez pas d’aérer la pièce quotidiennement et d’éviter les parfums d’ambiance.

N’hésitez pas à lui donner la tétine

D’après une étude réalisée par une association de pédiatre américain, la tétine pourrait prévenir la mort subite. Le bébé qui tète le maintiendrait dans un état de demi-sommeil ce qui stimulerait et faciliterait sa respiration.

L’allaitement maternel pourra aussi selon les experts prévenir la mort subite.

Évitez de dormir dans le même lit que votre enfant

Il sera important et d’autant plus si c’est votre premier enfant d’éviter de dormir avec votre bébé. Cependant il existe des berceau de co-sleeping qui vous permettront de dormir avec, sans pour autant avoir le risque de le blesser. Si vous fumez il sera important de ne pas rester à coter de votre bébé, de vous doucher ainsi que de vous laver les dents afin que le tabac n’ait pas un effet sur votre enfant.

Il faudra aussi éviter que les animaux de compagnie rentre dans la chambre de bébé.